Histoire du yoga

Publié le par Yogi girl

Le Yoga est né en Inde. Les fouilles du siècle dernier dans la vallée de l’Indus (Nord-Ouest de l’Inde) exhument les vestiges d’une civilisation dotée d’un système philosophique et scientifique extrêmement développé. Des écoles de médecine, de philosophie et de Yoga ont découlé de cette période.

 

Au sens général, la question fondamentale et existentielle du sens de la vie et surtout de la mort a interrogé l’homme depuis la nuit des temps. L’Inde dont on parle comme le berceau des origines s’est penchée sur ce sujet. Le Yoga constitue le point de départ unique du prodigieux développement philosophique et spirituel de l’Inde antique, puis de l’Orient tout entier.

 

C’est une méthodologie complète et multimillénaire, un instrument de connaissance à partir du corps, de ce que l’on est vers une émancipation possible, une croissance de nos potentialités. Cette tradition est élaborée à partir d’une expérience intérieure vécue, d’une connaissance sensible dont les textes ne constituent que les commentaires destinés d’une part à guider, d’autre part à préciser et renforcer cette expérience. La transmission est avant tout orale.

 

Le terme Yoga sert en général à désigner toute technique d’acsèse, toute méthode de méditation, ou toute proposition indienne qui vise la libération ou l’éveil.
Autrefois le terme Yoga désignait toute activité qui demandait une maîtrise, c’est-à-dire une compétence dans l’art de la maîtrise. Etymologiquement il dérive de la racine " yug ", lier ensemble ", "unir ", " placer sous le même joug ". C’est une voie qui tend vers l’équilibre des contraires,(mouvement / immobilité - tonicité / lâcher prise – verticalité / horizontalité ,etc.).


Le Yoga était le Hatha-yoga appelé aussi Yoga des origines.

Le Hatha –yoga est la discipline de base axée sur le corps, la respiration, et le mental.


Les mots Ha et Tha signifient soleil et lune, symboles qui représentent la dualité inhérente à tout l’univers manifesté. Les pôles actif et réceptif sont à la fois opposés et complémentaires. Le Hatha-yoga est une pratique qui promeut l’équilibre des énergies positives et négatives. L’utilisation des asanas (postures), pranayamas(maîtrise du souffle), mudras et bandhas (gestes et tenue) dharanas (concentrations), dhyana (méditation) est une recherche de l’unité des énergies qui nous composent. Le Yoga repose entre autre sur une théorie vitale. Elle relie l’homme, comme tous les êtres vivants, aux rayonnements solaires, lunnaires et aux énergies terrestres. L’énergie circule dans un réseau de canaux, les nadis (rivières d’énergies) et de centres qui lui sont propres bien que très proches de l’anatomie du système nerveux.


Cette pratique corporelle permet entre autre d’accéder à nos mémoires, aquatique, minérale, végétale, animale, correspondant à l’évolution de l’humanité.  Chaque espèce a sa ou ses " postures " fondamentales et spécifiques où prendre refuge et se restaurer. 8 400 000 postures (chiffre symbolique de l’innombrable), représentent le nombre d’espèces dans le monde. Les postures sont des matrices.

 

Le  Yoga s’adapte à tous sans distinction, chacun a ses points forts ou faibles. En fonction des outils proposés les qualités ou les dysfonctionnements deviennent des supports de travail. La pratique  favorise la détente,  le bien-être, physique et mental, l’équilibre, développe notre potentiel et permet de s’ouvrir à l’essentiel.

Commenter cet article